Cruelle beauté

Posté le 25 octobre 2014

 

L’une est beauté née, l’autre beauté artificielle,
Et l’assurance est superficielle.
L’une est née gracieuse, l’autre hideuse,
Mais l’assurance reste trompeuse.

Beauté stéréotypée c’est son dur métier,
Pour réussir.
Beauté endormie c’est son quotidien à vivre,
À enfuir.
Pas si belles.

On se laisse duper par les beaux sourires,
Qui cachent le pire.
On s’anesthésie la vie à coup de sourires,
Cœur meurtri à enfuir.
Réalité pudique à fuir.

L’une est beauté finie, l’autre beauté invisible,
Et le sourire est fade.
L’une est fascinante, l’autre vacillante,
Mais les sourires restent de façade.

Beauté sur papier glacé c’était son souhait,
Pour rêver.
Beauté éphémère c’était pas son trajet,
Pour avancer.
Pas au top les modèles.

On se laisse duper par les beaux sourires,
Qui cachent le pire.
On s’anesthésie la vie à coup de sourires,
Cœur meurtri à enfuir.
Réalité pudique à fuir.

Reines de podiums, reines de pacotilles,
Un souffle et elles vacillent,
Entre beauté et pitié.

 

S.F. Droits Réservés

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire