A ma mère

Posté le 3 mai 2015

 

 

Tu nous as quitté trop vite,

Partie par ce matin d’avril, sans préavis,

Partie rejoindre les anges meurtris.

Depuis j’ai perdu le goût de la vie,

Comme perdu l’envie.

Nan mais, regardes j’ai même plus ma tête,

Comme plus de rêve.

Maman.

 

 

De coups de blues en océans de larmes,

J’ai tout affronté comme si j’étais forte.

T’as perdu la vie et moi l’envie.

Je ne suis plus rien dans cette vie maman,

Vois comme tout s’arrête maman,

Vois comme tu me laisses maman.

 

 

Tu nous a quitté trop vite,

A l’heure des promesses d’avenir,

A l’heure des premiers pas de ta petite fille.

J’ai vu pleurer mon père

Comme perdu son repère

Nan mais, regardes toute cette tristesse

Comme perdu l’ivresse.

Maman.

 

 

De coups de blues en océans de larmes,

J’ai tout affronté comme si j’étais forte.

T’as perdu la vie et moi l’envie.

Je ne suis plus rien dans cette vie maman,

Vois comme tout s’arrête maman,

Vois comme tu me laisses maman.

 

Je ne suis plus rien dans cette vie maman,

Vois comme tout s’arrête maman,

Vois comme tu me laisses maman.

 

Déjà deux ans maman.

Maman.

 

 

Tous droits réservés

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire