L’errance des âmes

Posté le 26 septembre 2018

Il marche, il flâne,
Dans les artères de son cœurs,
Celles des bonheurs et des malheurs,
Il erre provoquant les bonheurs,
Tout en évitant les malheurs.
Il marche, il flâne,
À la recherche de son âme.
Il marche, il flâne,
Dans les ruelles de son cœur,
Celles qui mènent droit au bonheur,
Il erre faisant succomber son cœur,
Tout en chavirant dans le bonheur.
Il marche, il flâne,
À la recherche de son âme-sœur.
Ils marchent, ils flânent,
Dans les alcôves de leurs cœurs,
Celles qui unies leurs bonheurs,
Tout en jouant de leurs ardeurs.
Ils marchent, ils flânent,
Ils ont trouvé l’âme-sœur.
S.F.
Tous droits réservés.

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire